Des efforts pour mon corps

lundi, août 29, 2016




Je n’ai pas de souci avec les rondeurs. Les courbes mêmes très arrondies d’une femme ne sont à mes yeux pas un souci, et surtout pas inesthétiques ! J’ignore si cela est dû à ma personnalité tolérante, ou bien à mes propres critères de beauté. Je suis une fervente opposante du « body shaming », je trouve parfaitement intolérable que l’on se moque, que l’on dénigre le corps. On est mince, gros, petit, grand, … « on est » voilà tout ! Je trouve cela d’autant plus détestable que bien souvent, sauf cas exceptionnels, on ne choisit pas ! C’est l’évidence même, car, à n’en pas douter, si cela ne devait être que la résultante d’un choix, toutes, pour ne parler que des femmes, mesurerions 1m75 et porterions du 36 ! … pour entrer dans ce fameux standard de beauté dictée par notre société actuelle et placardé à longueur de temps sur les murs de la cité, « vidéoprojeté » au sein de nos foyers à grand renfort de publicité et insidieusement ingurgité par nos petits cerveaux bien peu armés pour lutter efficacement et se rebeller face à tant de matraquage ! 

Mon poids n’est pas une souffrance, mince toute ma jeunesse, j’ai doucement et tranquillement pris nombre de kilos ; qui, mis à part à quelques moments de l’année, n’ont jamais réussi à provoquer en moi de psychose. Mais on ne peut pas non plus dire que je sois parfaitement à l’aise avec mon nouveau corps. Je n’ai jamais particulièrement apprécié, même toute fine, de me montrer en maillot de bain, je trouve cela incongrue, que ce corps caché toute l’année soit à ce point exposé le temps de la plage venu. Ah oui hein, entendons-nous bien je vois parfaitement l’utilité de porter une tenue adaptée pour se baigner, mais la plage ce n’est pas que le bain, d’ailleurs c’est souvent tout autre chose : c’est un temps très long d’exposition sur une chaise longue presque totalement dévêtue ! Et je ne vous parle pas des allers retours, cellulite au vent entre le bar, sa fameuse chaise et la mer !
Je n’aime pas mon corps sans le détester vraiment. 


A vrai dire, si je devais être une ronde harmonieuse, cela me conviendrait parfaitement, mais là où le bât blesse, c’est que mes rondeurs ne s’adaptent pas vraiment à ma morphologie initiale. J’ai un squelette léger, de os fins. Alors lorsque ces os sont recouverts d’une musculature harmonieuse, tout va pour le mieux, mais à la seconde où s’amoncelle des amas graisseux c’est la catastrophe assurée. 5 kilos de trop et me voilà franchement disgracieuse pourtant ma balance n’affiche que 58 kilos. 

Point de plainte, entre nous, car je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. Mon poids de ces dernières années et le résultat d’un long processus de « lâcher-prise ». J’entends quasi quotidiennement, les fameuses recommandations : manger sainement, faites du sports, dépensez vous, … pourtant comme beaucoup, je ne prends pas la peine d’écouter vraiment. Je mange souvent trop rapidement et n’ai plus aucune activité physique… Bref je suis une très mauvaise élève.
Ce constat posé. Que faire ? Mon envie n’est pas de voir les aiguilles de ma balance basculer vers le passé et afficher les 48 kilos de mes vingt ans, non ! Ce que je souhaite c’est trouver mon rythme, mon juste équilibre entre mon bien être intérieur et l’aspect de mon postérieur hey ! Mais comment y parvenir ?

Il est carrément exclut que je me lance dans quelques régimes que cela soit. Les restrictions drastiques ce n’est pas pour moi, non tant pas manque de volonté que de temps ! Editer une liste de courses, préparer ses repas à l’avance, s’interdire ci et pas ça, consommer telle quantité de ci et telle autre de ça … étudier la grilles des calories, connaître les apports nutritionnels des aliments… oui c’est intéressant mais cela me semble tellement fastidieux surtout ! J’en suis tout simplement incapable. Je connais donc mes limites, n’est-il pas temps de découvrir mon champ des possibles ?! Certes je ne vais pas m’approprier les règles d’or d’une alimentation équilibrée, mais les basiques sont à ma portée ! Moins de sucres et de gras, plus de trucs verts communément appelés légumes : facile ! 








Mais avant tout c’est de bouger dont mon corps à le plus besoin,… Alors je pédale quotidiennement maintenant ! Du vélo en effet, cependant ne vous méprenez pas, je parle d’un trajet de 8 kilomètres aller-retour, (de mon domicile à la gare) soit 30 minutes par jour seulement, et sur un terrain quasi systématiquement plat,… je ne suis pas proche de remporter le maillot jaune n’est-ce pas ?! Mais je les compte tout de même dans ma nouvelle routine ces 4 kilomètres là et j'en suis fière !


L’autre essentiel parfaitement réalisable, si la force est avec moi, et en ce moment elle l’est, c’est le fameux TOP BODY CHALLENGE. C’est par pur hasard que j’ai découvert ce concept en ouvrant un coffret cadeaux que l’équipe de L’Oréal Paris avait eu la gentillesse de m’adresser. Un joli coffret, qui comme un pied de nez pesait une tonne ! Et dans lequel était savamment glissés : la gamme perfect laser, une corde à sauter, deux altères et le livret de la désormais célèbre Sonia Tlev, créatrice du To Body Challenge. 


Je tiens à signaler que ceci n’est pas un post sponsorisé ! C’est une démarche du moment et que j’ai envie de mener de bout en bout, et 12 semaines ce n’est pas rien ! Car oui, cela va durer douze semaines ! Douze petites semaines au cours desquelles je vais remettre la machine en marche et tenter de rendre justice à mon corps délaissé. 

Je ne vais pas vous faire l’article sur ce programme, j’avais juste envie de partager mon expérience à vous, mes petites partageuses de mon cœur, je m’y suis mise le 22 août et en parler avec vous ici et sur Instagram, rend mon expérience encore plus concrète je crois, quoique le levé à 6h20 du matin 3 jours par semaine pour se lancer dans 30 minutes intenses  d’activités physiques, permet aussi de rendre la chose parfaitement concrète ! 

… La suite au prochain épisode …

You Might Also Like

4 comments

Leave a message ...

Revele-toi sur Facebook