Mon retour au naturel #Episode 3, partie 1, mon expérience L'Oréal Africa inside !

samedi, avril 19, 2014


Que le temps passe vite ! Cela fait des mois et c'est aujourd'hui seulement que je trouve l'énergie de vous compter la suite de mon aventure capillaire ! Pardon pour ce délai mais il faut croire que le temps n'était pas encore venu, le sujet est si prenant au quotidien qu'en parler en plus constamment sur le blog semble parfois "trop". Chose promise, chose due, voici l'épisode 3... partie 1 !


Une bien belle histoire ce retour au naturel. Je le perçois maintenant et je ne regrette rien, bien au contraire. Je peine à m'imaginer autrement à présent et je pense qu'il en est de même pour mes proches. Je dois avouer n'avoir reçu que des compliments concernant ma "nouvelle" nature capillaire, tant dans la sphère privée que professionnelle, la transformation n'a donc rien eu d'une traumatisante épreuve, contrairement aux petites histoires que certaines filles me content dans des messages de désespoir. A vous qui vivez cela comme une difficile période du fait des regards interrogateurs des uns et des autres, ne perdez pas espoir, nos afros ont depuis longtemps passés le cap de "la fameuse tendance" pour s'imposer comme un mode de vie à part entière. L'eau à couler sous les ponts, nul ne nous observe plus comme des bêtes curieuses. J'en veux pour preuve le revirement de certaines adeptes du défrisage farouchement opposées à la nappy attitude, qui ces temps derniers ont "virés de bord" et font usage, tout comme vous et moi chères naturelles loveuses, de leur paires de ciseaux pour se défaire de leur si précieuses longueurs lisses !

Ah oui les temps changent ! Outre les mentalités c'est aussi le paysage "industriel" qui a évolué et dans le bon sens. Fini le temps des recherches laborieuses sur le net, souvent sur des sites étrangers, à la recherche de soins dignes de ce nom. A présent tout est à porter de main, que cela soit sur des sites français mais aussi dans des boutiques spécialisées et même dans les hypermarchés ! De quoi donner la foi n'est ce pas ? Les grandes marques se sont emparées du marché et mettent à notre disposition de quoi prendre le plus grand soin de nos touffes. J'ai d'ailleurs vécu cette révolution avec délectation. ll y'a quelques semaines l'illustration de cette métamorphose n'a été autre que la soirée L'Oréal Africa à laquelle j'ai participé. La Géocosmetique (voir glossaire au bas de l'article) était au coeur du débat, avec un centre de recherche bientôt implanté en Afrique, L'Oréal s'annonce comme à son habitude la grande société pionnière dans le domaine ! Il n'y en a pas que pour nos cheveux, n'est-ce pas merveilleux ?  Les marques pensent à nos besoins spécifiques et depuis le temps que l'on attendait cela, on applaudit avec force et conviction ! Et miracle, non seulement L'Oréal se lance dans l'aventure mais en plus la célebrissime firme le fait avec méthode, il serait en être autrement : atelier, centre de recherche, études poussées,... avec conscience : l'Afrique est au coeur de la révolution => utilisation de matières premières, mais aussi et surtout transformation de ces matière premières sur place grâce à l'implantation d'industries, là bas ! Des usines sont en effet ouvertes sur place dans des villages africains, Afrique du Sud, Nigeria, Kenya, Ghana, créant des emplois, et en cela c'est plus que louable, mai aussi permettant de conserver toute un savoir faire reconnu et essentiel ! 

J'ai tant tardé à partager l'épisode 3 avec vous que bien des choses ont évolués depuis l'épisode 2 et comment ne pas introduire cet épisode par quelques lignes les évoquant ?! Cet événement L'Oréal était la parfaite illustration de la belle transformation du monde de la beauté dîtes "ethniques" et voici pour plus de partage quelques photos de ce beau moment, ainsi qu'une video !
Bon là je ne résiste pas à partager le ootn de l'occasion, on ne se refait pas ! 
Robe moulante Zara
Escarpins Marks&Spencer (vrai bon plan, shopée au prix imbattable de 29 euros !)
Manteau Marine Sud Express
Sautoir Marks&Spencer
Collants Soyons Black



La suite au prochain épisode ...
Vive le partage !


Glossaire :
Geocosmetique par L'Oréal : Les premiers travaux du groupe qui remontent à la fin des années 80 ont permis d’identifier les caractéristiques physiques et biologiques du cheveu africain expliquant sa plus grande fragilité. En 2003, pour approfondir sa connaissance, L’Oréal a ouvert aux Etats-Unis « The L’Oréal Institute for Ethnic Hair and Skin Research », premier centre entièrement dédié à l’étude de la peau et du cheveu d’origine ethnique. Par ailleurs, un centre en Afrique du Sud permet d’évaluer les formules pour les besoins spécifiques des consommateurs de la région. Grâce à cette connaissance, L’Oréal propose des produits sur mesure adaptés aux différents styles de vie, habitudes et pouvoirs d’achat. Softsheen Carson est un des leaders du marché capillaire de l’Afrique subsaharienne. Son kit « No-lye Relaxer » de Dark and Lovely est devenu le numéro un mondial des produits de défrisage. En 2013, L’Oréal a réalisé l’acquisition de l’activité cosmétique d’Interconsumer Products Limited dont la marque Nice & Lovely est leader sur le marché des soins du corps en Afrique de l’Est. Les marques L’Oréal Paris, Maybelline etMixa entre autre sont également présentes sur le marché africain.

You Might Also Like

4 comments

Leave a message ...

Revele-toi sur Facebook