Mon retour au naturel #Episode 2

jeudi, novembre 22, 2012


Vous conter la suite de mon aventure mais quel plaisir...
Je vous ai quitté la semaine dernière en vous révelant les premières étapes de mes tergiversations de future nappy, (retrouvez ICI le premier épisode)  une période bien trouble, mais ce n'était là qu'un début, ma quête du cheveu original (j'en fais un peu trop là ?!) n'a rien d'une balade de santé !

3. Ma période de frustration :
Après avoir laché non sans mal mon fer à lisser, l'abondonnant agonisant dans un tiroir, et bien je dois vous l' avouer j'étais vraiment perdue ! Que faire à présent ?
Les repoussent étaient drues, les pointes défrisées, le tout formait une masse informe et peu esthétique. A l'évidence il n'y avait qu'une seule et unique solution : COUPER ! Ah misère ! Exactement ce que je voulais éviter. Nous autres fans de la transition savons pourquoi nous faisons ce choix : pour garder de la longueur, éviter le big chop ! Mais quelle frustration de constater que la magie n'opère pas seule ...

Les cheveux défrisés ne se transforment pas, ne redeviennent pas naturels. Impregnés de substances depuis des années, s'en défaire relève d'une démarche réfléchie et sans retour : il faut couper un point c'est tout !
A vos ciseaux, armez.... coupez ! Et j'ai coupé, coupé, coupé et coupé souvent ! Bon assurément c'est la période durant laquelle il faut avoir la foi et ne rien lâcher, car nom d'une pipe, que cela peut être difficile cette impression de stagnation, les cheveux poussent mais il faut couper, ils poussent, on doit à nouveau les couper, etc ... ! Depuis 2009 (si, si j'ai compté), il y a eu pas moins de douze coupes succéssives !
Et oui j'ai fais le choix simple mais évident de privilégier la qualité à la quantité si je puis dire ! Des cheveux courts mais en bonne santé, contre des cheveux longs mais totalement déglingués ... bon ben vous voyez ce que je veux dire !

Les soins durant cette période clé ? Au placard la gamme Aphogee et bienvenue aux mille et un produits ! Quelle orgie, j'ai plus ou moins tout testé. Inutile de citer ici les marques, les gammes, les actifs, ... cela n'avait ni queue ni tête ! J'étais dans une telle période de frustration que j'allais à la pêche aux infos n'importe où, testant au gré de mes humeurs, les recettes des copines ou bien celles recoltées sur le net. C'est bien simple, ma salle de bain ressemblait à la caverne d'AliBaba : 10 shampooings,  15 après shampooings, des dizaines d'huiles naturelles, ... des foamings, des mousses, des crèmes hydratantes, des gels, ... un vrai capharnaüm ! Résultat des courses, j'y ai perdu mon latin, mon temps et bien evidemment mon argent !
Quels produits fonctionnent vraiment ? Lesquels conviennent le mieux à mes cheveux ? Mince mais qu'est ce qui les rend secs comme ça ? ...Des noeuds, non non pas qu'aux pointes mais aussi et surtout au cerveau !

Ma routine durant cette sombre période était la suivante :
  • Un bain d'huile avec l'arrivée fracassante des gouttes d'huiles essentielles histoire d'égayer cet instant,
  • un rinçage à l'eau tiède,
  • un lavage au shampooing du moment  : Chi, Keracare, Garnier, creme of nature, ...
  • puis l'après shampooing du moment ...
  • un masque hydratant avec du beurre de karité,
  • un rinçage final,
  • utulisation de leave in
  • séchage à la serviette puis à l'air libre. 
Une fois les cheveux propres, ne restait que le coiffage et là encore que faire puisque le lisseur n'était plus permis et que mes cheveux n'étaient plus assez longs pour être attachés ! Et bien rien de plus simple finalement : travailler, redefinir les boucles naturelles : et là pour le coup, j'ai tout de suite mis la main sur les deux produits qui allaient m'accompagner durant un long moment ! Mais ça c'est une autre histoire, que je ne manquerai pas de partager avec vous dans le prochain chapitre !


.... To be continued (la suite au prochain épisode !)


You Might Also Like

21 comments

Leave a message ...

Revele-toi sur Facebook